MUSIQUE ET ACOLYTES #1

LA MADELEINE DE PROUST

180927 - Musique & Acolytes BDEF .jpg

" Et tout d’un coup le souvenir m’est apparu ( ... ) quand d’un passé ancien rien ne subsiste, après la mort des êtres, après la destruction des choses, seules, plus frêles mais plus vivaces, plus immatérielles, plus persistantes, plus fidèles, l’odeur et la saveur restent encore longtemps, comme des âmes, à se rappeler, à attendre, à espérer, sur la ruine de tout le reste, à porter sans fléchir, sur leur gouttelette presque impalpable, l’édifice immense du souvenir. "

A la recherche du temps perdu, Marcel Proust

JEUDI 27 SEPTEMBRE 2018 - 20H

1h heure de musique classique, suivie, pour ceux qui le souhaitent, d'un dîner gastronomique

Lieu dévoilé 48h avant l'évènement

PROGRAMME MUSICAL

Beethoven, Sonate pour piano et violon n°7

Franck, Sonate pour piano et violon 

 

ACOLYTES
Ghizlane Agzenai, artiste peintre
Mohammed Baya, chef

Dina Bensaïd, pianiste
Paul Serri, violoniste

LIEU

Dar Sijelmassi, Casablanca

 


 

 

 

MUSIQUE ET ACOLYTES #2

JE T'AIME, MOI NON PLUS

A la page du 30 septembre 1853, dans cet agenda qui servait aussi à Robert et Clara Schumann, de journal intime, Schumann avait noté, comme un simple rendez-vous à ne pas oublier : « Herr Brahms, de Hambourg ».
Le lendemain, 1er octobre, à la première ligne en haut de la page : « Visite de Brahms. Un génie ! ».

Schumann avait reçu Johannes l'après-midi. A peine les présentations faite, Brahms s'était mis au piano. Le premier mouvement de sa sonate tout juste terminé, que Robert s'était levé en proie à une vive agitation, et sort de la pièce en courant : « Clara tu dois entendre cela, tu vas entendre une musique comme tu n'en as jamais entendu auparavant. Jeune homme, recommencez ! » Et il recommença sa sonate, parmi les cris de joie et d'émerveillement des Schumann transportés. Dans ces minutes émouvantes, comme d'un coup de foudre, venait de naître entre ces trois artistes. 

Musique & Acolytes 10 et 11.jpg

LUNDI 10 DECEMBRE 2018 - 20H

&

MARDI 11 DECEMBRE 2018 - 20H

Un concert de musique classique, une exposition de photographies et un diner autour d'un thème commun :

Je t'aime, moi non plus

 PROGRAMME MUSICAL

Brahms, Sonate pour violoncelle et piano n°1

Brahms, Sonate pour violoncelle et piano n°2

  


ACOLYTES
Ghizlane Agzenai, artiste peintre

Mohammed Baya, chef cuisinier (soirée du 11/12)
Dina Bensaïd, pianiste

Yusuke Furukawa, alias Masta, chef cuisinier (soirée du 10/12)

Elisa Huteau, violoncelliste
Mehdi Sefrioui, photographe

LIEU

Chambre Française du Commerce et de l'Industrie, Casablanca

 

MUSIQUE ET ACOLYTES #3

 PHENIX

M&A.jpg

« Il est temps que l’homme se fixe à lui-même son but. Il est temps que l’homme plante le germe de sa plus haute espérance. Maintenant son sol est encore assez riche. Mais ce sol un jour sera pauvre et stérile et aucun grand arbre ne pourra plus y croître. Malheur ! Les temps sont proches où l’homme ne jettera plus par-dessus les hommes la flèche de son désir, où les cordes de son arc ne sauront plus vibrer ! Je vous le dis : il faut porter encore en soi un chaos, pour pouvoir mettre au monde une étoile dansante. » 

Ainsi parlait Zarathoustra, Friedrich Wilhelm Nietzsche

SAMEDI 30 JANVIER 2021 - 15H  

DIMANCHE 31 JANVIER 2021 - 15H

 

C'est sous le thème du Phénix qui renait de ses cendres, que la Saison 2 de Musique et Acolytes s'ouvre ! 

Après un chaos artistique imposé, il est grand temps de se retrouver pour ce premier rendez-vous de l'année avec un concert de musique classique, une live-painting performance* et pour ceux qui le souhaitent une dégustation gastronomique autour du thème du Phénix (ou, Comment faire renaître l'art et la culture des cendres du silence assourdissant de ces derniers mois ?)

PROGRAMME 

Rachmaninov, Concerto pour piano n°2

Live painting by Samy Snoussi

Dégustations gastronomiques  

ACOLYTES
Mohammed Baya (chef de la Table clandestine), chef du 30/01 
Dina Bensaïd, piano

Mohammed El Hachoumi, violon

Yusuke Furukawa (alias Chef Masta de l'ILOLI), chef du 31/01

Jeunes du programme socioculturel Mazaya, quatuor à cordes

Samy Snoussi, artiste peintre

LIEU

Usine désaffectée SMADIA, Casablanca

*Les toiles peintes par Samy Snoussi pendant le concert seront mises à la vente. Les fonds seront reversés à l'association Mazaya pour offrir à ses bénéficiaires, la possibilité d'aller se perfectionner à l'étranger à l'occasion d'un stage supérieur de musique l'été prochain.

 

MUSIQUE ET ACOLYTES #4

RHAPSODY

IMG_2906.JPG

« C'était dans le train, avec ses rythmes d'acier, ses cliquetis et ses fracas réguliers, très stimulants pour un compositeur. Et là, soudain, j'ai entendu — j'ai même clairement vu sur le papier — la construction complète de la rhapsodie, du début à la fin.  Je l'ai entendue comme une sorte de kaléidoscope musical de l'Amérique — de notre grand melting-pot, de notre dynamisme national inégalé, de notre blues, de notre folie métropolitaine. En arrivant à Boston j'avais défini l'essence de la pièce entière. » 

Goerges Gershwin, à propos de sa Rhapsody in blue

SAMEDI 27 MARS 2021 - 15H

DIMANCHE 28 MARS 2021 2021 - 15H

 

Welcome to Broadway !

Entre les klaxons de New-York, se fraie une mélodie... elle vient de Broadway, Manhattan. Ni jazz, ni classique, la Rhapsody in Blue de Gershwin flirt avec les deux genres. C'est dans cette lignée que Bernstein composera son adaptation moderne de Roméo et Juliette : West Side Sotry. 

“Keep cool, boy !”

“I like to be in Ameeeriiiica !”

“Mariaaaa, I’ve just met a girl named Mariaaa !”

“I feel prettyyy, oh, so prettyyy !”

“Toniiiiiight, toniiight”

“When you’re a jet, you… stay… a… jeeeeeeeet !”

“Somedayyyy, somewheeere”

Combien de fois avons nous fredonné (ou chanter à tue-tête pour certains...) ces airs ? 


PROGRAMME 

Gershwin, Rhapsody in blue

BernsteinWest Side Story

Live graffitis by Ed oner

Live dance

Dégustation gastronomique  

ACOLYTES
Mohammed Baya, chef gastronomique du 27/03
Dina Bensaïd, piano

Joseph Birnbaum, piano

Ed Oner, urban designer

Simo Sajid, chef gastronomique du 28/03

Avec la participation de danseurs de l'agence ICHTAH

LIEU

Villa Roosevelt